Combien de temps vit un nid de guêpes ?

Contrairement aux abeilles et aux bourdons, les guêpes ont un fonctionnement annuel. Ainsi, un seul nid de guêpe n’est présent que pendant la saison chaude de l’année, avant de péricliter durant l’automne et l’hiver. Au printemps de l’année d’après, c’est une nouvelle colonie qui démarrera de toute pièce. 

Le cycle de la guêpe

Tout commence avec une guêpe que l’on appelle couramment la reine. Au printemps, elle sort de son hivernation pour commencer le cycle en construisant un nouveau nid. Lorsque les premières alvéoles sont prêtes, la reine ne perd pas de temps et commence à pondre. Des larves en sortent au bout d’un moment et elles vont être nourries par la reine jusqu’à ce qu’elles évoluent pour devenir des guêpes adultes. Tous les individus sont des femelles stériles, qui auront pour rôle d’être ouvrières. Elles s’occuperont de tout pour décharger la reine : construction du nid, soin aux larves et à la reine, chasse, protection du nid, refroidissement,… Seul la ponte reste la prérogative de la reine.

Les ouvrières vivent pendant une vingtaine de jours, ce qui fait que la reine pond en permanence. Au point fort du nid, à la fin de l’été, il peut ainsi comporter plus de 5000 individus. Cependant, ce nombre va rapidement chuter avec les températures qui descendent.

C’est le signe qui va mettre la machine en marche : la reine, au lieu de donner naissance à des ouvrières, va donner la vie à des mâles et à des femelles qui seront fécondées par les premiers. Ces dernières vont ensuite quitter le nid et trouver un endroit sûr où passer l’hiver. Elles sortiront au printemps pour fonder leur nid.

Le reste de la colonie va mourir petit à petit, jusqu’à ce que le nid soit la seule preuve de l’existence de la colonie.

Est-ce que le nid est réutilisé ?

Non, les jeunes reines construisent leur nid. Un ancien nid est condamné à se décomposer, car il ne sera jamais repeuplé.